Sulfates, parabènes, silicones, « ça mange quoi en hiver »?

4 juillet 2017

En raison de la forte compétition, le marché des cosmétiques innove constamment en proposant aux consommateurs des produits tantôt intéressants, alors que d’autres sont plus ou moins sécuritaires pour la santé ou pour l’environnement. Comme client, comment démêler le vrai du faux et faire des choix éclairés pour sa santé ainsi que celle de notre planète? Démystifions ce qu’est le sulfate, le parabène et la silicone que contenus dans les produits capillaires. Qu’ont-ils  comme impact sur notre terre et notre tête?

Le sulfate

Le sulfate est un agent nettoyant. C’est ce qui rend la mousse de votre shampoing riche et volumineuse.  Vous savez, la sensation de propreté que procure votre shampoing une fois vos cheveux rincés? Les sulfates sont utilisés comme agents de surface, c’est leur composition  (de l’eau et de l’huile) qui agissent avec l’eau, forment une mousse et éliminent les corps gras.

Si le sulfate n’est pas dangereux pour la santé en tant que tel, il peut toutefois être irritant sur un cuir chevelu sensible (démangeaisons, peau sèche, etc.). Par ailleurs, son action détergente fragilise les pigments de couleurs. En conséquence, votre coloration peut s’affadir plus rapidement. Du point de vue environnemental, certaines formes de sulfates sont composés avec du pétrole, une substance non renouvelable. C’est pour ces raisons que de plus en plus de compagnies se tournent vers d’autres agents pour constituer  leurs produits cosmétiques tels que les shampoings. Ces derniers peuvent être plus dispendieux à l’achat parce qu’ils coûtent plus cher à produire.

La silicone

Vous brûlez d’envie en regardant des publicités de shampoings populaires où des femmes se pavanent avec une crinière brillante, légère et soyeuse? Les produits de coiffure à petit prix contiennent en majorité de la silicone en grande quantité. Cet ingrédient qui semble à prime abord inoffensif abîme à long terme les cheveux et le cuir chevelu. Comme la silicone agit uniquement en surface (sur la cuticule), elle peut donner l’impression d’un cheveu en santé, alors qu’elle l’enrobe d’une couche et empêche la pénétration de tout autre produit pouvant agir plus en profondeur dans le cortex (colorations, traitements capillaires). En bouchant les pores du cuir chevelu, des problématiques telles que le cuir chevelu gras ou la perte de densité peuvent apparaître. Du point de vue de la tige, les cheveux deviennent plus cassants et plus lourds. Finalement, les produits contenant des silicones sont polluants à produire en plus de ne pas être biodégradables.

Le parabène

Les parabènes sont des agents de conservation. Ils empêchent la prolifération des bactéries à l’intérieur des produits cosmétiques. S’il est essentiel et sécuritaire de s’assurer de la pérennité d’un produit pour son utilisateur, il est étonnant d’apprendre que certaines études démontreraient que les parabènes sont nocifs pour la santé. En effet, certaines recherchent tendent à démontrer que la substance a été détecté dans les tissus du cancer du sein et pourraient perturber les fonctions hormonales chez la femme. Ayant un faible échantillonnage, ces dernières sont quelque peu controversées. À ce jour, les parabènes utilisés dans les produits cosmétiques sont toujours des produits approuvés par santé canada.

En conclusion

N’oubliez pas, votre styliste est la meilleure personne pour vous conseiller sur l’achat de vos produits capillaires. Les produits professionnels sont soumis à de nombreux tests dans l’industrie avant d’apparaître sur la tablette et sont souvent de meilleure qualité qu’en pharmacie. En boutique, vous trouverez certainement ce dont vous avez besoin avec nos gammes TERAPO MEDIK (produits québécois naturels), REDKEN (leader mondial en produits capillaires) et DAVINES (produits écoresponsables en provenance d’Italie)

Partager cet article :
Courriel
Retour au blogue